Partenariats pour des actions de sensibilisation

Acteur du changement

Marché suisse

Pictet a la volonté affirmée de sensibiliser le marché suisse aux enjeux liés à l’intégration ESG (prise en compte de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance) et à la durabilité, ainsi que de contribuer à faire de la place financière helvétique un pôle de l’investissement durable. Notre engagement s’articule principalement autour de deux axes.

Swiss Sustainable Finance

Pictet fait partie des membres fondateurs de SSF, dont il codirige certains groupes de travail. L’association promeut l’intégration de la durabilité dans le secteur financier et a pour ambition de faire de la Suisse le centre mondial de la finance durable.

Building Bridges

Pictet est un acteur important de l’initiative
Building Bridges, notamment dans le cadre de sa collaboration avec la Fondation Genève Place Financière et l’association Sustainable Finance Geneva. L’initiative a pour but de diriger plus de capitaux vers la réalisation des objectifs de développement durable énoncés par l’ONU, grâce à des échanges transversaux tout au long de l’année, dont le point d’orgue est une semaine de conférences réunissant des intervenants de premier plan.

Environnement

Pictet ne se contente pas de promouvoir une finance durable, mais s’investit aussi fortement dans la lutte contre la crise climatique et les problèmes environnementaux d’origine anthropique. 

C’est pourquoi nous avons adhéré en 2021 aux initiatives Net Zero Asset Managers et Science Based Targets en vue de définir des objectifs de décarbonation intermédiaires et à long terme, avec la volonté de contribuer à limiter à 1,5 °C le réchauffement moyen de la planète par rapport aux températures de l’ère préindustrielle d’ici à 2100.

Les engagements que nous avons pris sont renforcés par notre participation de longue date à l’initiative Climate Action 100+, alliance d’investisseurs cherchant, par le dialogue, à inciter les 167 entreprises les plus polluantes du monde à réduire leurs émissions de gaz à effets de serre (GES). Sa démarche vise à favoriser la transition écologique des acteurs économiques responsables de plus de 80% des émissions industrielles de GES à l’échelle mondiale. En tant que membre de Climate Action 100+, nous ciblons notre action en participant activement au dialogue avec Glencore et OMV.

Nous sommes également membre du Groupe d’investisseurs institutionnels sur le changement climatique (IIGCC) depuis 2013 et apportons
un soutien actif à Ceres, ONG environnementale de premier plan en Amérique du Nord, dont l’action se concentre notamment sur la question de l’eau. Nous œuvrons aussi pour la création d’une alliance d’investisseurs en vue de nouer le dialogue avec des entreprises sur les grands enjeux environnementaux, tels que l’adaptation et la résilience, la biodiversité et l’eau, qui sont tous intrinsèquement liés.

Enfin, nous participons à l’initiative Farm Animal Investment Risk & Return (FAIRR), un réseau d’investisseurs se préoccupant des risques liés aux dimensions ESG dans l’industrie agroalimentaire mondiale et avons, dans ce cadre, signé plusieurs lettres ouvertes en tant qu’investisseur.

Société

Si les enjeux environnementaux constituent un axe stratégique, notamment en raison de notre expertise en matière de produits et du consensus de la communauté scientifique sur des objectifs mondiaux, les questions sociales occupent elles aussi une place importante dans nos activités de sensibilisation et nos partenariats.

C’est pourquoi nous avons lancé en 2019, en collaboration avec la SSF, une initiative sectorielle visant à retirer des grands indices boursiers les sociétés dont les activités sont liées à la fabrication d’armes controversées. Ces dernières sont interdites par des conventions internationales et ne devraient pas pouvoir faire l’objet de placements. D’ailleurs, nous excluons les armes controversées de nos investissements depuis 2011.

L’initiative, qui a pris fin en mai 2021, a
permis d’obtenir d’importants résultats:

  • Les administrateurs d’indices souhaitant voir leurs indices recevoir les dénominations «indice de référence ‹transition climatique› de l’Union» et «indice de référence ‹accord de Paris› de l’Union» doivent exclure les sociétés exerçant des activités en lien avec les armes controversées.
  • Trois règlements délégués européens précisent les règles concernant la publication d’informations en matière de durabilité s’appliquant aux déclarations d’indice de référence et aux méthodes utilisées par les administrateurs, et notamment la publication du pourcentage moyen pondéré des composantes de l’indice de référence relevant du secteur des armes controversées (ainsi que des sources consultées pour déterminer ce qui constitue une arme controversée).
  • Enfin, les autorités européennes ont publié le rapport final et les projets de normes techniques de réglementation concernant la publication d’informations en matière de durabilité dans le secteur des services financiers. Ces documents comportent des dispositions particulières relatives aux informations se rapportant aux investissements dans des entreprises qui exercent des activités en lien avec les armes controversées.

Pictet a adhéré en 2018 à l’initiative Access to Nutrition, qui vise à inciter les 25 plus grandes sociétés de l’industrie alimentaire à apporter des réponses aux défis liés à l’alimentation dans le monde, et repose sur la conception d’outils permettant de mesurer et de suivre la contribution concrète de ces entreprises. Nous établissons avec les acteurs concernés un dialogue constructif axé sur la valeur nutritive de leurs produits, leur engagement à fournir des denrées alimentaires à des prix abordables et le recours à des pratiques commerciales responsables.

Pictet est membre du Pacte mondial des Nations Unies (UN Global Compact), une initiative exhortant les entreprises à mettre leurs stratégies et leurs activités en conformité avec dix principes universels dans les domaines des droits de l’homme, du travail, de l’environnement et de la lutte contre la corruption, ainsi qu’à œuvrer pour faire progresser la concrétisation d’objectifs sociétaux. Cette démarche est particulièrement importante à nos yeux, car nous nous attachons à dialoguer avec les entreprises qui ne respectent pas les principes définis par le Pacte mondial.

Par ailleurs, nous renforçons toujours plus la diversité et l’inclusion, comme l’atteste l’obtention de la certification EDGE (Economic Dividends for Gender Equality - Dividendes Economiques pour l’Egalité Hommes Femmes), qui est à la fois une méthode d’analyse de référence et une norme de certification internationale en matière d’égalité hommes-femmes et d’égalité intersectorielle. Une entreprise peut ainsi évaluer où elle se situe quant à la représentativité des sexes, à l’équité salariale, à l’efficacité des politiques et des pratiques visant à assurer une évolution de carrière équitable ainsi qu’à la place de l’inclusion dans sa culture. Nous poursuivons bien entendu nos efforts pour continuer de progresser dans chacun de ces domaines.

Actions récentes

2021

  • Signature avant la COP de la déclaration «Global Investor Statement to Governments on Climate Change» appelant les Etats à renforcer leurs efforts pour lutter contre la crise climatique (initiative sous l’égide de l’IIGCG)
  • Signature avant la COP de l’initiative «Where’s the beef» qui exhorte les pays du G20 à adopter rapidement des politiques ambitieuses en vue de réduire les GES dans l’agriculture et à communiquer des objectifs concrets
  • Signature de lettres ouvertes adressées à EY, KPMG, Deloitte et PwC demandant à ces quatre grands groupes une prise en compte plus systématique des aspects liés à la neutralité carbone dans leursaudits
  • Participation à la rédaction du document de consultation de l’initiative Science Based Targets décrivant les principes sur lesquels les établissements financiers peuvent se fonder pour définir des objectifs en matière de neutralité carbone, au séminaire de réflexion organisé sur ce thème, ainsi qu’à des échanges sur les besoins et les défis propres à un acteur comme Pictet
  • Examen et validation de la réponse de l’IIGCC à la consultation du Partnership for Carbon Accounting Financials (PCAF) sur l’application de nouvelles méthodes comptables aux obligations vertes et aux obligations d’Etat, permettant d’éviter des émissions de carbone

2022

  • Rédaction d’une réponse circonstanciée à la consultation de l’IIGCC sur les principes de compensation des émissions de carbone (Oxford Offsetting Principles)
  • Adhésion au Pacte mondial des Nations Unies
  • Examen et validation de la réponse de l’Association suisse des banquiers (ASB) à la consultation sur les principes de gestion et de surveillance des risques financiers liés au climat lancée par le Comité de Bâle sur le contrôle bancaire
  • Signature dans le cadre de l’initiative Farm Animal Investment Risk & Return (FAIRR) d’un appel collectif adressé à quelques-unes des plus grandes entreprises d’élevage de saumons visant à encourager la gestion des risques liés à la production d’aliments aquacoles pour la biodiversité et le climat 
  • Signature dans le cadre de l’initiative FAIRR d’un appel collectif ciblant les risques professionnels dans la filière mondiale de la viande
  • Collaborations avec des organismes publiques et des associations professionnelles
Confirm your selection
By clicking on “Continue”, you acknowledge that you will be redirected to the local website you selected for services available in your region. Please consult the legal notice for detailed local legal requirements applicable to your country. Or you may pursue your current visit by clicking on the “Cancel” button.